Notre campagne de communication

Que sait-on de tous ces talents qui se sont mobilisés pour faire la baguette ou le croissant tout chaud dans lesquels on croque avec gourmandise ?
Quel a été le destin des grains de maïs que vous dégustez au petit déjeuner ?
D’où vient le glucose des bonbons, des glaces et des chocolats ?
Quel voyage ont effectué les grains d’orge et quel soin leur a-t-on porté avant que l’amateur de bière trempe ses lèvres dans la mousse généreuse de sa boisson maltée préférée ?

Avant que nos grains de céréales soient consommés sous une forme ou sous une autre, une multitude d’étapes se succèdent dont le consommateur n’a pas forcément conscience. Et pour chacune d’elles, des agriculteurs et des équipes sont à l’œuvre, détenteurs d’un savoir-faire unique et conscients de leurs responsabilités tout au long de la chaîne de production : ils savent qu’ils sont garants de la qualité de nos produits, de leur saveur, de la préservation de nos ressources…
Cette campagne les fait sortir de l’ombre et rend hommage à leur professionnalisme.

Pourquoi cette campagne ?
Alain Le Floch

Entretien avec Alain Le Floch, Directeur Général de VIVESCIA

Pour quelles raisons le Groupe VIVESCIA lance-t-il cette campagne de communication ?

Tout d’abord parce que l’on dit trop rarement du bien du monde agricole. Et si nous ne le faisons pas nous-mêmes, personne ne le fera à notre place ! Les agriculteurs se sentent, à juste titre, souvent incompris, voire mal aimés… L’objectif est donc à la fois de faire connaitre et de valoriser les métiers de l’agriculture mais aussi ceux de l’agroalimentaire, et de bâtir une image juste du Groupe. Cette campagne est un coup de projecteur : nous y parlons de nos métiers, des métiers dont nous sommes fiers. Et nous voulons - nous devons - le faire savoir ! C’est important de valoriser les 18 000 femmes et hommes, agriculteurs et collaborateurs, réunis au sein de VIVESCIA...
 

voir +

Pourquoi maintenant ?

Notre histoire est ancienne, mais le groupe VIVESCIA est jeune. Compte tenu de notre taille, de la diversité de nos métiers, de notre dispersion géographique, l’heure était venue de structurer notre « culture Groupe », de l’incarner, de lui donner du souffle... Cette campagne de communication, c’est un peu une manière de rentrer dans l’âge adulte, d’oser s’affirmer : « Nous nous appelons VIVESCIA et voici qui nous sommes ». Et de montrer à tous, sans vanité, mais pas sans fierté, comment nous travaillons, les progrès accomplis et le sillon tracé.

Et pourquoi une galerie de portraits ? 

Nous sommes un Groupe coopératif, c’est-à-dire un groupe de femmes et d’hommes engagés dans un projet commun autour de la production et de la valorisation du grain, dans tous ses états, dans tous ses possibles. C’est ce qu’incarne cette galerie de portraits : une communauté forte, soudée par des valeurs, mais aussi une communauté très diverse.

Ces visages sont multiples car ils illustrent nos métiers et la manière dont nous les concevons : on y voit des agriculteurs adhérents, des salariés des métiers agricoles et industriels… Cette campagne parle de ce que l’on fait et de ce qui nous réunit chez VIVESCIA, c’est-à-dire le grain de céréales : ceux qui le produisent, ceux qui en prennent soin, qui le nettoient, qui le protègent, et ceux qui dans nos entreprises, vont le transformer et le valoriser pour l’amener vers les consommateurs ou vers les industriels de l’agroalimentaire. A travers ces visages, cette campagne met en scène à la fois nos métiers et nos valeurs.

Est-ce aussi un signal envoyé sur la dynamique du Groupe ?

A l’évidence, ce film et ces 15 portraits disent les joies, les espoirs et surtout les ambitions qui nous animent au quotidien, chacun dans nos métiers : des métiers à la fois si différents mais si complémentaires autour du même respect du produit…

En affichant haut et clair nos convictions et la manière dont nous travaillons, nous disons aussi nos forces, nos atouts : le professionnalisme et l’état d’esprit de nos équipes sont la clé de nos succès de demain. Cette campagne marque à la fois notre positionnement, notre vocation « nourrir les Hommes », et notre détermination à être un acteur majeur de l’agroalimentaire.

Inutile d’ajouter que cette campagne est à consommer et à partager sans modération en famille, entre amis… Et bien sûr avec nos partenaires professionnels qui nous connaîtront  ainsi un peu mieux demain !

fermer

Le film

A ceux qui ont joué le jeu
Ce film d’Antoine Besse, est dédié à tous ceux que le grain passionne et nourrit à travers le Monde.

Version 45'
Version 30'

En savoir plus, sur les héros du film

Antoine Besse

Le mot d'Antoine Besse, réalisateur du film

"Fait assez rare chez les réalisateurs, j’ai grandi à la campagne. Donc, je me suis tout de suite senti à l’aise avec le sujet et le terrain. De plus, mon métier d’origine, c’est de faire des documentaires. Or là, il s’agissait justement de filmer des vraies personnes, spécialistes de l’agriculture et de l’agro-alimentaire, dans leur environnement de travail. Tous se sont remarquablement prêtés à l’exercice. Ce n’était pas forcément facile et je les en remercie. Après, filmer les champs, capter les bons éclairages aux bons moments pour montrer comme la campagne est belle, jouer sur les couleurs, c’est un vrai plaisir… Super casting, super paysages. Bref, une très belle expérience !"

 

Les visuels

Ces portraits de Yann Le Pape montrent toute la détermination et l’engagement de ces femmes et de ces hommes dans leur travail quotidien au service d'une même mission : nourrir les Hommes.

Yann Le Pape

Le mot de Yann Le Pape, photographe

"L’exercice n’était pas simple pour toutes les personnes qui ont été photographiées. Car au-delà de leur image, c’est un métier qu’elles incarnaient. Toutes ont joué le jeu avec bonne humeur : elles nous ont fait confiance et ont fait preuve d’un vrai professionnalisme. Bravo à elles ! D’autant que c’était très intense. Nous avions en général peu de temps pour faire les repérages, trouver le bon cadrage... Aller à la découverte de tous ces métiers, depuis les champs jusqu’aux sites de production dont la technologie industrielle est impressionnante, rentrer de plain-pied dans ce monde de l’agro-alimentaire que je ne connaissais guère a été une expérience passionnante. C’est fascinant de voir tout ce que l’on peut faire à partir des grains…"

 

Pour mieux nous connaître

VIVESCIA est un Groupe coopératif agricole et agroalimentaire spécialisé dans la production et la transformation de céréales.

Détenu par 11 000 adhérents agriculteurs, VIVESCIA réunit 8 000 collaborateurs en France et dans le Monde. Opérant en filière “de l’agriculteur au consommateur”, VIVESCIA collabore étroitement avec de nombreux clients, des multinationales alimentaires à des clients régionaux pour apporter aux hommes des produits alimentaires à base de céréales, naturels, sains et bons.

Un simple grain nous réunit

11 000 adhérents7 000 collaborateurs12e groupe agroalimentaire français1re coopérative céréalière européenne

anime nos entreprises et nos territoires,

90 implantations dans 24 pays45 implantations en France

et profite à chacun.

1 bière sur 10 dans le monde1 croissant sur 10 en Europe

NOS MARQUES

Entretien avec Fabrice Bourgeois-Armurier, Directeur de la communication du Groupe VIVESCIA

Des visuels, un film... C’est une campagne institutionnelle qui se veut forte. Dans quelle logique s’inscrit-elle ?

Cette campagne est à ce jour l’expression la plus visible de ce que nous sommes, au travers d’un film et de 15 portraits. Elle met en valeur les femmes et les hommes de VIVESCIA, et ce qui nous unit et fonde notre culture : le grain de céréales, cette matière vivante qui est l’une des bases de l’alimentation des Hommes depuis des millénaires. Elle illustre également nos activités qui se développent dans une logique de filière et notre statut coopératif qui à lui seul implique une certaine vision du « travailler ensemble », dans la durée. Cette campagne nous ressemble et nous rassemble...

voir +

Donc, cette campagne n’est pas un « coup de com » ?

Non, c’est un élément marquant d’une réflexion plus large engagée sur la communication du Groupe VIVESCIA : un temps fort qui vise d’abord à accélérer la prise de conscience interne de ce que nous sommes, de la force que nous représentons tous ensemble.

Pourquoi avoir choisi de mettre en scène vos adhérents et vos collaborateurs ?

Pour nous, c’était une évidence. L’ambition de cette campagne est de promouvoir les métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire. C’est une invitation à mieux nous connaitre, à découvrir des femmes et des hommes passionnés, exerçant des métiers passionnants. Personne n’est mieux placé que les agriculteurs et les collaborateurs de VIVESCIA pour le faire. Nous avons d’ailleurs reçu un accueil favorable – parfois même enthousiaste – quand nous leur avons présenté le projet. Et les témoignages que nous avons recueillis après les prises de vue et le tournage du film le confirment. Tous ont joué le jeu, et je crois qu’ils sont fiers de contribuer à valoriser les métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire de VIVESCIA. Nos adhérents et nos équipes sont légitimement nos premiers ambassadeurs auprès des publics externes...

Votre objectif n’est pas seulement de faire connaitre vos métiers ?

L’objectif est pluriel : faire mieux connaitre nos métiers, renforcer la fierté d’appartenance au Groupe et bien sûr aussi, améliorer la notoriété du Groupe. Nous sommes un acteur économique majeur de la région du Grand Est, notre berceau historique, notamment en termes d’emplois directs et indirects. Nous devons davantage le faire savoir, mieux nous faire connaître pour inciter les talents de demain à nous rejoindre, pour nous développer et renforcer encore la dynamique de la région. Mais sur le long terme, il en va aussi de notre notoriété nationale et internationale puisque nous sommes présents dans de nombreuses régions de France et sur les marchés internationaux.

Vos clients sont surtout des professionnels. Pourquoi faire une campagne qui s’adresse au grand public ?

Tout d’abord, certaines de nos marques sont connues, voire très connues du grand public. En France, c’est le cas de la farine Francine, mais aussi de certaines marques de Boulangerie comme Campaillette ou Copaline… A l’étranger, nos boutiques Délifrance sont synonymes « d’excellence française », de « boulangerie inspirée » et une référence en matière de pâtisseries et de pains. Nous avons par ailleurs de nombreux clients professionnels, mais cela n’implique pas de rester dans l’ombre. L’agriculture et l’alimentation intéressent les consommateurs, et des attentes fortes s’expriment du côté de la société civile. Beaucoup d’acteurs économiques, politiques, médiatiques, s’expriment sur ces sujets que nous connaissons bien. Les spécialistes que nous sommes ont toute la crédibilité et la légitimité nécessaires pour prendre la parole et donner leur point de vue. Cette campagne est donc aussi une manière de nous ouvrir davantage vers l’extérieur, de créer ce lien vis-à-vis de nos parties prenantes.

L’expression « Nourrir les Hommes » apparait souvent dans cette campagne. Ce concept n’est-il pas un peu abstrait ?

Il est au contraire très concret pour nous ! C’est la finalité de tous nos métiers. Et c’est une responsabilité que chacun assume à sa manière, chaque jour. C’est une ligne de force, comme un fil rouge qui implicitement, guide les actes de chacun au quotidien… Dans les exploitations agricoles, on parle de « bonnes récoltes », de « beaux grains », de « terres bien entretenues », et sur les sites industriels, on parle de « qualité », de « sécurité alimentaire », de « préservation des ressources », de R&D pour améliorer une saveur, une texture… La finalité de tout cela, de tous ces savoir-faire, c’est bien d’avoir de bons grains pour faire de bons produits dont on est fier, que l’on mange avec plaisir, et qui vont nourrir les habitants de la planète. Et c’est exactement ce dont témoignent toutes les personnes qui prennent la parole dans cette campagne.

Comment cette campagne va-t-elle se déployer ?

Nous privilégions une approche maitrisée et mesurée. Notre premier public, ce sont nos adhérents et nos équipes. Ce sont nos meilleurs ambassadeurs pour relayer nos messages à l’interne et à l’externe. Cette campagne, c’est la leur : nous souhaitons qu’ils se l’approprient et la fassent connaître autour d’eux.. Cette campagne donne le « la » de notre démarche de communication, qui va se construire et se raconter dans la durée, autour des femmes, des hommes et des céréales !

fermer

Making of

Le dossier de la campagne